COMPAGNONS DES CHATS

Quiconque  a consacré temps et argent à la cause animale n’aura pas manqué de se l’entendre reprocher comme crime de lèse-majesté : « Que ne le faites-vous pour les humains ? » A cette question, la vraie mauvaise réponse serait à mon sens : « Plus je connais les humains et plus j’aime mon chien. » Et je préfère, pour ma part, demander : « Qu’est-ce qui te permet de dire que ce que je donne à mon frère non humain, je le retire à mon frère humain ? » Gardons-nous-bien, que ce soit au profit de l’un ou de l’autre, de pratiquer en notre cœur la ségrégation d’espèce. Donnons-nous le droit de donner à tous. Ma chère Sylvie m’en fournit le garant bon  et irréfutable. Bénévole depuis plusieurs années à la Communauté Emmaüs de Peltre, elle y œuvre sans compter, et selon les règles incontournables de cette aventure collective, engagée et solidaire, fondée sur le discours  tenu par l’abbé Pierre au premier Compagnon : « Je ne peux rien te donner, je n’ai rien, mais, toi qui a tout perdu, tu peux m’aider à aider les autres.»

Ainsi faisait déjà Sylvie lorsque, voilà 2 ans, nous avons fondé M.I.F., Mouvement pour l’Intégration des Félins, Association de fait, engagée dans la protection des chats libres. Une force enfin m’était offerte, là où, depuis plus de 10 ans, je combattais, seule, contre vents et marées. Ainsi a-t-elle été le précieux lien entre les 2 Mouvements.

C’est d’abord Jules, Compagnon âgé résidant à la communauté, qui, à son cœur défendant, tant était forte sa peur de leur faire du mal, qui donc a accepté de venir me confier les 3 chattes qu’il aime tant afin que je me charge de les faire stériliser aux frais de la communauté.  Honneur à Jules. Peu sont capables, surtout dans le grand âge, de vaincre un préjugé

A quelques semaines de là, fut abandonnée à la Communauté une toute jeune chatte blanche et tigrée et ses chatons nourrissons. Tout ce petit monde fut amené à la Chatterie MIF où Finette sevra ses petits. Elle fut adoptée, une fois stérilisée, avec son  jeune Sully. Ils donnent régulièrement de leurs bonnes nouvelles, ainsi que Picky et Coquette.

Mi-Juillet, ce fut le tour de Satellite et Pin-up, abandonnés au même endroit sur une couverture bleue. A la vue de cette douillette attention, je ne pus m’empêcher d’évoquer les tours d’abandons ou boites à bébés du XIXème siècle et je me gardai de complètement condamner. Marie-Christine, Responsable Encadrante à Emmaüs, ajouta à la couverture deux peluches et Sylvie m’amena les jumeaux qui furent adoptés de concert en Aout.

Marie-Christine se prit elle-même d’amour pour 3 chatons du jour, largués là, un autre matin, dans un sac plastique…  n’atteignions-nous pas là le niveau détritus, le degré zéro de la compassion qui est pourtant l’apanage de l’humain ? L’un d’eux mourut malgré des soins attentifs et ininterrompus de Marie-Christine, sa soeur et sa maman . Les 2 autres, Léo et Darcy,  font aujourd’hui la récompense et le bonheur de Marie-Christine et de son cher Nicky.

C’est avec une grande émotion que MIF remercie du fond du cœur les Compagnons, les Bénévoles, les Responsables d’Emmaüs Peltre, non seulement pour leur prise de conscience et de responsabilité face à la misère animale, mais aussi pour l’occasion qui lui est donnée de proclamer haut et fort que la compassion  ne connait pas de barrière d’espèce. Et je m’inspirerai enfin du grand Victor Hugo, pour dire que si le cœur peut se partager, tous, tant humains que non humains, y ont droit tout entier.

=^..^=artine     

   Léo et Darcy et Petit Frère

Léo, Darcy, et le petit frère qui ne survivra pas .... (nouveaux nés).

Léo et Darcy août 2012

Léo et Darcy (un peu plus tard) ...

Léo , Darcy et Nicky 2012

Léo, Darcy et Nicky

-----------oOo----------

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes:
 - qu'il ne soit pas coupé
 - qu'il n'y ait aucune modification de contenu
 - que vous fassiez référence à notre site: http://mifelins.canalblog.com
 - que vous mentionniez le nom de :

 

Martine Morel.

-----------oOo-----------